0
Votre panier est vide

Une distillerie familiale au cœur de la Provence


Depuis 1895 , la famille Agnel transmet sa passion et le savoir du lavandiculteur. Aujourd'hui, elle vous invite à assister à une vraie distillation de lavande et à la fabrication d'huiles essentielles , eaux florales. BIO. Une visite guidée , originale et ludique est organisée 7/7 toute l'année à 11h et 16h, comptoir olfactif, bar de dégustation

Producteurs et distillateurs, les Agnels déclinent l'or bleu de Provence sous de nombreuses formes (huile essentielle, eau florale, eau de toilette, savon, gourmandises…). 
Découvrez les bienfaits des huiles essentielles dans la boutique.

Pour les groupes, plusieurs formules de visites sont proposées. Se renseigner sur le site Internet ou à la distillerie.
Accueil cycliste le long de l'itinéraire Autour du Luberon à vélo. Membre de Vélo Loisir en Luberon et de La Provence à vélo.

Raymond Agnel mène la visite. Cet homme qui a passé sa vie dans la lavande, pionnier du marché des huiles essentielles, est l’illustration vivante des bienfaits de la Lavandula angustifolia, la variété la plus noble et prodigue ; alerte, bienveillant et amical, il nous montre le fonctionnement de la distillation. Pour résumer : on chauffe de l’eau, qui produit de la vapeur, qui en contact avec la fleur en extrait une eau condensée chargée d’huile, que l’on sépare de l’eau. L’eau récoltée peut également être utilisée, en faible dilution, pour la boisson, ou le rafraichissement, ou la cuisine pourquoi pas. L’huile, elle, est un concentré ultra-puissant ; pas question de l’utiliser pure ! Diluez la toujours, et le dosage se fait en gouttes !
Un petit point « conso » sur les différents types de lavande et les produits qui en découlent :

C’est un des combats de Raymond Agnel, et c’est une nécessité pour nous autres consommateurs de bien savoir à quoi l’on a affaire ! La lavande, donc, c’est d’abord la lavande fine ou vraie, Lavandula angustifolia ou officinalis. Rustique, elle aime l’altitude et les climats chauds-secs. La latifolia, aspic, moins recherchée, sera néanmoins du meilleur effet dans vos jardins. Enfin, le lavandin, un hybride, est le plus exploité, du fait de son meilleur rendement en huile essentielle -mais il ne peut entrer dans l’AOC !-. Son odeur est plus camphrée, et à peu de choses près les propriétés de son huile sont identiques. On recense 17 000 hectares de lavandin en Provence ; il fournit le gros du marché.